You are currently viewing Le radar de l’ours, Octobre 2023

Le radar de l’ours, Octobre 2023

C’est le temps du radar, ce rendez-vous incontournable où tout internet se réunit pour fêter les parutions à venir. Oui, j’exagère un peu, c’est pour l’effet dramatique. Donc qu’est-ce qui sort en Octobre ? Quelques trucs sympas, vous allez voir, mais en quantité tout à fait raisonnable. Parce que je suis raisonnable, parfois.

Sélection VF

6 Octobre – Tonnerre après les ruines, Floriane Soulas

Mais je vous avais dit que Floriane Soulas était maintenant sur mon radar après ma lecture des Oubliés de l’Amas. Ben voilà, paf, Tonnerre après les ruines, Floriane Soulas, Argyll.

Résumé :

Dans un monde en déliquescence rongé par les difformités et les maladies, Férale est un monstre – du moins, les autres l’ont toujours traitée comme tel. Tous, sauf Lottie, qui l’a sauvée et lui a appris à survivre à travers les plaines de cendres. Ensemble, elles protègent les quelques caravanes qui rallient encore les derniers bastions de l’humanité.

Jusqu’au jour où Férale entend parler de Tonnerre, une cité close où des chercheurs travailleraient à comprendre les mutations génétiques, et mieux, à les guérir. Là-bas, il y aurait aussi des gens comme elle, dotés d’yeux jaunes et poussés par une faim… insatiable. Et si dans un premier temps Lottie refuse de gagner la ville qui l’a vu naître, fuyant un passé qu’elle préfèrerait oublier, les événements vont en décider autrement.

Des ruelles poisseuses d’un gigantesque bidonville aux entrailles froides d’un complexe scientifique, les deux femmes vont croiser les différentes factions en place, autant de visages d’une humanité qui, au milieu des décombres, aspire plus que jamais à trouver sa place…

Couverture : Xavier Collette
Éditeur : Argyll
Nombre de pages : 528
Prix : 25,90€ (broché) / 12,99€ (numérique)


18 Octobre – Les royaumes ardents 1 : Le trône de jasmin, Tasha Suri

Le trône de jasmin arrive en VF ! Ouais, c’est la fête ! Vous pouvez déjà lire mon avis ici, puisque je l’ai lu en VO. Et c’était bien. Alors faut pas se priver. Sauf qu’il est un peu cher quand même.

Résumé :

Au royaume d’Ahiranya, l’Ère des Fleurs s’est achevée par la domination du cruel Parijat. Le temple sacré détruit, les Eaux immortelles disparues, la nation n’est plus qu’ombres et sortilèges. Des fleurs poussent sous la peau, des feuilles dans les yeux ; et la sève des arbres se change en sang. Les yakshas de la magie ancienne se sont réfugiés dans la forêt, et la rébellion couve.

Au coeur de ce chaos, Malini, la princesse parijati captive, droguée à la fleur-aiguille, et Priya, une servante ahiranyi aux pouvoirs oubliés, créent des liens tissés d’intérêts contradictoires, d’attirance interdite et, d’enjeux de pouvoir secrets. Des choix difficiles sont à venir, qui explorent les méandres de leurs âmes – alors que l’espoir d’une nation se lève.

Couverture : Florent Salaün
Traduction : Thibaud Eliroff
Éditeur : Hachette (Le rayon imaginaire)
Nombre de pages : 688
Prix : 33€ (relié) / 28€ (broché)


19 Octobre – Le cycle des secrets 1 : La marche des géants, Manon Fargetton

J’ai jamais lu Manon Fargetton, et c’est sûrement une faute qu’il me faudra rattraper un jour, mais en attendant c’est chez Gallimard Jeunesse qu’elle revient à la fantasy avec Les marches des géants, premier tome du Cycle des secrets.

Résumé :

Dans la cité d’Aletheia, en conflit avec l’empire voisin, Lora appartient au clan des marins. Isolée, décriée par son propre clan, la jeune fille tente de trouver sa place dans des jeux politiques troubles, entre trahisons et complots meurtriers.Un soir, une magicienne redoutable entre en contact avec Lora. Elle se nomme Équinoxe. Elle tient ses dons d’un masque millénaire et nourrit ses pouvoirs des secrets de ses victimes…

Couverture : Matt Roussel
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Nombre de pages : 400
Prix : 25,50€ (relié) / 18€ (broché)


Sélection VO

10 Octobre – The war arts 2 : The art of destiny, Wesley Chu

Côté VO, on va se faire un combo de tomes 2, en commençant pas The art of destiny, suite de The art of prophecy par Wesley Chu et qui vient de sortir en français chez Bragelonne. Et que j’ai pas encore lu. Oui je sais.

Résumé :

Once there was a prophecy that a chosen one would rise to defeat the Eternal Khan, an immortal god-king. But the prophecy was wrong.

Now Jian, the former chosen hero, is just an ordinary young man trying to find his own way. But he may yet have an extraordinary destiny, because he joins forces with Taishi, his grumpy grandmaster, who instructs him in the ways of her family’s powerful war art. Jian still has a long way to go before he can become her heir, so she recruits a band of elderly grandmasters who come out of retirement to whip him into shape and help with this one last job.

And there are others who are also seeking their own destiny, like Qisami, an assassin on a secret mission to protect a powerful noblewoman from her enemies. But as Qisami goes undercover to complete her mission, she takes on a new identity that gives her something she never had before: friendship, found family, and new purpose.


Sali also thought her fate was laid before her. She was supposed to be looking for the next Eternal Khan and now finds her clan exiled from everything she’s ever known. As she leads the survivors in search of a new home, Sali discovers that she’s something she never thought she could be: a leader and a revolutionary.

Because sometimes destiny is grander than any prophecy can foresee. And the greatest destiny of all is the one you choose for yourself.

Couverture : Tran Nguyen
Éditeur : Daphne Press
Nombre de pages : 624
Prix : 18,99£ (relié) / 7,99£ (numérique)


24 Octobre – The redwinter chronicles 2 : Traitor of redwinter, Ed McDonald

Par contre, celui-ci est la suite d’un bouquin que j’ai lu ! Après le très sympathique Daughter of Redwinter, Ed McDonald revient avec Traitor of Redwinter, Mon sens d’ours aiguisé m’indique qu’il y aura de la trahison dans l’air.

Résumé :

The power of the Sixth Gate grows stronger within Raine each day–to control it, she needs lessons no living Draoihn can teach her. Her fledgling friendships are tested to a breaking point as she tries to face what she has become, and her master Ulovar is struck by a mysterious sickness that slowly saps the vitality from his body, leaving Raine to face her growing darkness alone. There’s only one chance to turn the tide of power surging within her–to learn the secrets the Draoihn themselves purged from the world.

The book can teach her. She doesn’t know where she found it, or when exactly, but its ever changing pages whisper power that has lain untouched for centuries.

As the king’s health fails and the north suffers in the grip of famine, rebellious lords hunger for the power of the Crown, backed by powers that would see the Crowns undone. Amidst this growing threat, Raine’s former friend Ovitus brings a powerful new alliance, raising his status and power of his own. He professes support for the heir to the throne even as others would see him take it for himself, and desperately craves Raine’s forgiveness–or her submission.

But the grandmaster has her own plans for Raine, and the deadly training she has been given has not been conducted carelessly. In Raine she seeks to craft a weapon to launch right into her enemy’s heart, as Redwinter seeks to hold onto power.

Amidst threats old and new, Raine must learn the secrets promised by the book, magic promised by a queen with a crown of feathers. A queen to whom Raine has promised more than she can afford to give…

Couverture : Galen Dara
Éditeur : Gollancz
Nombre de pages : 448
Prix : 25£ (relié) / 4,99£ (numérique)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 6 commentaires

  1. LecturesLunaires

    Ah c’est vrai que celui de Floriane Soulas me fait de l’œil !!!!

  2. Les Lectures du Maki

    Rien dans ta liste ne pourra me convenir mais je note quand même qu’Argyll et Le Rayon Imaginaire ont des identités graphiques magnifiques. On les repère au premier coup d’oeil, c’est une réussite. Espérons que cela puisse mettre ces romans en avant et trouver leur lectorat.

  3. lumerolle

    Je n’ai jamais lu Manon Fargetton non plus. Il faudrait vraiment que je tente aussi.

  4. Lullaby

    Parce que je n’ai pas envie de rester sur ma rencontre ratée avec Les oubliés de l’amas, je tenterai bien le nouveau roman de Floriane Soulas ! Le trône de jasmin est d’ores et déjà en wishlist, notamment suite à ton retour ^^

  5. Dup

    Han, si je n’empile pas trop de SP ce mois d’octobre, je me commanderai bien ce Trône de jasmin !