You are currently viewing Mes abandons de 2023

Mes abandons de 2023

J’avais expérimenté l’an dernier un article bilan sur mes abandons de l’année, et ça vous avait bien plu, sans doute parce que vous êtes une bande de petits sadiques qui aimez quand je passe pas un très bon moment. Je rappelle évidemment que les romans présents dans cette liste ne sont pas tous de mauvais romans, il y a les incompatibilités d’humeur, les malentendus et les goûts qui rentrent en jeu, comme toujours, et on va essayer de détailler tout ça. On remarque que cette liste est bien fournie, cette année je n’ai pas hésité à laisser tomber des bouquins quand ceux-ci ne me convenaient pas.

Mars 2023 : Quelqu’un se souviendra de nous, Nadège Rocha

Présenté comme une relecture Young adult, féministe et moderne de la mythologie grecque, Quelqu’un se souviendra de nous n’est pas un mauvais bouquin (et il a beaucoup plu à d’autres). Pourtant j’ai pas réussi à rentrer dedans, mes souvenirs de mythologie étant fort lointains et l’autrice part sur des chapeaux de roue dans sa quête de vengeance sans prendre le temps de refaire les présentations. Si votre culture dans le domaine est solide ou au moins à peu près fraîche dans votre mémoire, ça se passera certainement mieux mais ne connaissant à peu près pas du tout les personnages et leur symbolique, je suis resté sur le bord du chemin.

Couverture : Zariel
Éditeur : ActuSF (Naos)
Nombre de pages : 512
Date de sortie : 22 février 2023
Prix : 20,90€ (broché) / 9,99€ (numérique)


Juillet 2023 : The bound and the broken 2 : Of darkness and light, Ryan Cahill

J’avais lu et chroniqué le premier tome de la saga de Ryan Cahill en lui trouvant plein de défauts mais aussi quelques qualités prometteuses dans le domaine de la fantasy old-school. On avait notamment beaucoup de similitudes avec d’autres œuvres qui peuvent arriver sur un premier bouquin mais j’attendais que ça trouve sa voie dans le second tome. Malheureusement c’est le contraire qui s’est passé dans cette suite, avec une intrigue qui part dans tous les sens, avec plein de points de vue dont plein de nouveaux, et de nouveaux arcs encore et encore jusqu’à épuisement. Puis nous avons encore et toujours ces « emprunts » à d’autres séries qui font tiquer à chaque fois qu’on en rencontre une nouvelle, oh un ordre de guerriers mythiques en armures brillantes qui font apparaître des épées légendaires par la pensée, oh un point de vue de tortionnaire cynique, et finalement on a l’impression d’une grosse soupe à n’importe quoi qui tape dans tous les coins de la fantasy sans trouver de cohérence (ou en mettant beaucoup trop longtemps à la trouver).

Couverture : Books Covered
Éditeur : Auto-édité
Nombre de pages : 814
Date de sortie : 31 Décembre 2021
Prix : 19,99£ (broché) / 4,99€ (numérique)


Septembre 2023 : La cité de jade, Fonda Lee

Alors oui, là je triche, c’est un bouquin que j’ai déjà terminé et chroniqué en VO, un excellent bouquin d’ailleurs. Mais j’ai eu l’idée saugrenue de tenter une relecture à l’occasion de la sortie VF de chez De Saxus et là non, j’ai pas pu. Peut-être que connaissant bien l’œuvre originale, certains choix du traducteur me plaisaient pas particulièrement (mais ceux qui la découvrent ici auront sûrement pas ce souci), mais même sans ça ma lecture a été laborieuse, des tournures de phrases bizarres, des maladresses, plein de trucs qui plombent la fluidité de la lecture pour moi et en enlèvent pas mal de plaisir. C’est très subjectif, y’a des gens que ça a pas du tout gêné mais chez moi ça coince.

Couverture : Piotr Cieśliński
Traduction : Gaspard Houi
Éditeur : De Saxus
Nombre de pages : 640
Date de sortie : 31 Août 2023
Prix : 26,90€ (relié) / 20,90€ (broché) / 12,99€ (numérique)


Novembre 2023 : Cavalier Vert, Kristen Britain

Cavalier vert est le genre de bouquins qu’on a tous dans nos liseuses si on est un jour tombé sur une promo numérique de Bragelonne. Fond de catalogue qui ressort régulièrement à ces occasions, je me suis décidé à tenter l’aventure parce que The broken binding lançait une édition collector sublime de la série, mais je suis un ours raisonnable et je goûte avant de me jeter à l’eau. J’ai bien fait, puisque si l’aventure démarre plutôt de manière entraînante, j’ai calé avant la moitié à cause d’un arrêt soudain dans le rythme où l’héroïne rencontre deux personnages TomBombadilesques au milieu des bois qui font une monstrueuse pause d’info-dump, lui donnent des conseils et objets forts pratiques qui lui serviront trois pages plus loin. J’ai trouvé ça un peu gros, ça a complètement cassé mon immersion et j’ai plus repris pied jusqu’à ce que je décide que j’avais assez tenté.

Couverture : Alexandre Dainche
Traduction : Claire Kreutsberger
Éditeur : Bragelonne
Nombre de pages : 499
Date de sortie : 28 Août 2015
Prix : 23€ (broché) / 9,20 (poche) / 5,99€ (numérique)


Novembre 2023 : Illborn, Daniel T. Jackson

Autre auteur auto-édité très populaire dans le lectorat anglophone, Daniel T. Jackson écrit une saga de fantasy au feeling encore archi-classique : Dans un monde très dominé par une religion (qui rappelle énormément le christianisme, sauf qu’à la place d’une croix on a un dieu martyr planté sur un arbre), quatre jeunes gens se retrouvent avec des pouvoirs le jour de leur 18 ans et font un rêve commun zarbi. Pas transcendant dès le début, le malaise arrive surtout avec cette protagoniste qui a acquis le pouvoir de « la séduction » géré de manière pas bien subtile par l’auteur. J’étais pas super dedans, quoi.

Couverture : Christian Bentulan
Éditeur : Auto édité
Nombre de pages : 714
Date de sortie : 28 Mai 2021
Prix : 9,99£ (broché) / 3,99£ (numérique)


Décembre 2023 : Ars obscura 1 : Sorcier d’empire, François Baranger

Celui-ci me faisait de l’œil avec son univers napoléonien boosté aux sorciers, mais malheureusement je n’ai jamais réussi à rentrer dedans, à m’attacher aux personnages. On a un roman qui se met en place petit à petit avec pas mal de points de vue différents qui constituent une grande trame, j’ai trouvé qu’il y en avait presque trop, mais surtout je ne me suis attaché à aucun personnage. Loin d’être un mauvais roman, Sorcier d’empire a l’air de miser plus sur l’effort de construction sur le long terme et moins sur l’attachement immédiat aux personnages ce qui personnellement me convient moins.

Couverture : François Baranger
Éditeur : Denoël (Lunes d’encre)
Nombre de pages : 496
Date de sortie : 15 Mars 2023
Prix : 23€ (broché) / 16,99€ (numérique)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 6 commentaires

  1. Dup

    Ah, François Baranger… j’ai toujours du mal avec ses personnages ! Je l’ai catalogué comme un handicapé des sentiments ou de sa mise en place des sentiments.
    Heureusement que dans cette dernière série l’intrigue est prenante, mais ses personnages m’ont fait lever les yeux au ciel plus d’une fois.
    Et oui, la cité de jade VF en primo lecture ça le fait

    1. L'ours inculte

      C’est peut-être pas son point fort à François Baranger alors

  2. Zina

    Celui qui me fait le plus envie dans ta liste c’est Ars obscura. Et la cité de jade, mais en faitjel’ai deja lu
    J’ai aussi cavalier vert dans ma pal, mais parcequ’on me l’avait offert

  3. Apophis

    Je n’ai pas été pleinement convaincu par Sorcier d’empire moi non plus. J’ai décidé de ne pas lire la suite, d’ailleurs.

  4. belette2911

    Ah mince, je voulais lire  » Sorcier d’empire »… oups 😉

  5. Shaya

    Ars Obscura, j’aimerais bien le lire, j’espère ne pas avoir le même problème avec les personnages !