Meute, Esprit de famille

Comme tous les ans, Les indés de l'imaginaire nous proposent leurs "pépites de l'imaginaire", des nouveaux auteurs (ou nouveaux chez eux) qu'ils mettent en avant pour proposer du sang neuf dans leurs publications. C'est souvent l'occasion de découvrir de belles choses et de sortir des sentiers battus. Cette année, ActuSF a sorti Meute de Karine Rennberg, dont le pitch est assez mystérieux, mais on se dit "oui, des loup-garous, c'est de l'Urban fantasy, on connait". Ben non. Nathanaël est un loup-garou, donc, mais un solitaire. Sans meute, il bosse par-ci par-là pour les gangs des docks, il aime se bastonner, il aime être tranquille, il aime trainer avec son mec ou son co-équipier Val. Nath a quand même quelques liens…

Continuer la lectureMeute, Esprit de famille

Le chant des cavalières, Vol planant

Seconde pépite de nos petits amis Les indés de l'imaginaire, Le chant des cavalières est le premier roman de Jeanne Mariem Corrèze. Il nous est servi par Les moutons électriques avec une superbe couverture de l'indéboulonnable Melchior Ascaride où on découvre une chevaucheuse de dragon-chocobo ? De quoi intriguer... Sophie est apprentie dans un ordre de cavalières qui se déplacent à dos de dragon, elle attend ses premières règles pour enfin prétendre au statut tant convoité mais elle n'est pas une novice comme les autres. Le destin l'a choisie pour s'élever plus haut que tout ça. Enfin je dis "le destin" mais c'est peut-être pas si simple, les volontés s'affrontent en coulisse et la providence n'est pas forcément la seule…

Continuer la lectureLe chant des cavalières, Vol planant

Les chevaliers du tintamarre, La noblesse du bistrot

Le mois de février, tous les ans c'est (presque) pareil. Il fait trop chaud pour la saison, les skieurs envahissent ma montagne, j'ai envie de manger de la raclette à tous les repas, et les indés de l'imaginaire nous proposent leurs "Pépites", une nouveauté pour chacun des trois éditeurs. La sortie qui m'a le plus intrigué dans le tas est Les chevaliers du Tintamarre de Raphaël Bardas chez Mnémos, présenté comme l'épopée de trois piliers de bistrot/losers magnifiques. Ça fait rêver, ça ! Rossignol, La morue et Silas refont le monde comme tous les soirs au bar qui leur sert de repaire, le Grand Tintamarre, quand le troisième lascar raconte à ses deux compères sa dernière mésaventure. Il a assisté…

Continuer la lectureLes chevaliers du tintamarre, La noblesse du bistrot

Chevauche-brumes, Bonne compagnie

On remarque une certaine thématique chez les indés de l'imaginaire en 2019. Après La forêt des araignées tristes (ActuSF) et sa Vape qui recouvre le monde, je vais maintenant aborder Chevauche-brumes (Mnémos) de Thibaud Latil-Nicolas avec sa brume d'encre menaçante. Si on ajoute Les moutons électriques qui ont passé tout ce début d'année à nous enfumer (Baroona explique ça très bien là et là), on a un tout cohérent. On nage bien dans la purée de pois. C'est bon, j'ai fait ma vanne, on peut parler du bouquin ! Chevauche-brumes est un roman de fantasy dans un univers type "renaissance crado" où la poudre fait son apparition avec quelques pistolets à rouets, haquebutes ou autres canons qui trainent. Dans ce…

Continuer la lectureChevauche-brumes, Bonne compagnie