You are currently viewing Le radar de l’ours, Mai 2024

Le radar de l’ours, Mai 2024

Ce radar arrive plus tard que d’habitude parce que je me suis rendu compte que je loupais des annonces tardives en le publiant le 15 du mois précédent, et que je galérais souvent à trouver les couvertures et infos si tôt. Donc on chamboule tout, les radars passent au premier de chaque mois, échangeant sa place avec les OUIN. Maintenant, place aux sorties !

Sélection VF

10 Mai – Au cœur des méchas, Denis Colombi

Annonce surprise des éditions 1115, qui publieront une novella de Denis Colombi intitulée Au coeur des méchas, et ce pitch, mesdames et messieurs, c’est du grand art. Voyez :

Résumé :

« Vous avez sans doute entendu dire que les modèles récents ne sont pas juste des robots géants, mais sont aussi organiques, je me trompe ? En fait, ce n’est pas une nouveauté, ça a toujours été le cas : l’organique, c’est l’équipage.
Pourquoi ce sont des humains qui font tout ça ? C’est assez évident, non ? On coûte moins cher que des droïdes. »


Quand on ne peut plus faire l’économie des combats titanesques face aux assauts répétés de la menace extraterrestre, ne reste qu’une solution pour sauver l’humanité : l’amputer d’une fraction de sa population en l’envoyant travailler au cœur des Méchas. Mais pour combien de temps, encore ?‍

Couverture : Victor Yale
Éditeur : 1115
Nombre de pages : 96
Prix : 9€ (broché)


15 Mai – Les fourneaux de crachemort, Raphaël Bardas

YES !
Raphaël Bardas revient après Les chevaliers du Tintamarre et Le voyage des âmes cabossées, j’ai hâte de découvrir ce qui se cache dans la cuisine de cette « food-truck fantasy ».

Résumé :

S’introduire chez le vieux Moglione, paix à son âme, et voler quelques bibelots aurait dû être un jeu d’enfant. Pourtant, quand le cambriolage tourne au fiasco, quatre amis inséparables se retrouvent contraints de fuir la belle cité de Brillanza. S’improvisant cuisiniers et comédiens itinérants, ils peuvent compter sur leur bonne humeur et leur inventivité culinaire pour se sortir des galères.

Mais alors que leur route les mène toujours plus au nord,ils découvrent que les objets qu’ils ont volés semblent avoir réveillé les souvenirs d’une guerre meurtrière, qui ravagent peu à peu les régions qu’ils parcourent, de la côte des Dryades aux marais baïlaks… Un nom est sur toutes les lèvres : la sorcière Crachemort serait de retour. Mais peut-on sauver le monde seulement armé de jeux de mots et de bons petits plats ?

Couverture : Emiliano Renzi
Éditeur : Mnémos
Nombre de pages : 368
Prix : 21,50€ (broché) / 9,99€ (numérique)


22 Mai – Sagas et sable d’os, Travis Baldree

Un an après la sortie très remarquée de Légendes & Lattes en VF, Ynnis nous livre la suite, qui est plutôt un préquel, avec ce Sagas et sable d’os. On y retrouvera Viv plus jeune qui rentre dans une librairie, voilà, rien qu’avec ça vous avez envie de l’acheter.

Résumé :

20 ans avant Légendes & Lattes, l’aventure commence ici…

Ça y est : la vie de mercenaire commence enfin pour Viv et avec elle, la gloire, la fortune… et le danger. Mais les choses ne se passent pas comme prévu pour la jeune orc, confiante à l’excès. À la suite d’un terrible accident, son équipe l’abandonne à Grise, une ville (bien trop) paisible. Morose et désœuvrée, Viv rentre par hasard dans une librairie… qui va changer à jamais le cours de son existence. Et lorsqu’un mystérieux homme grisâtre fait son apparition en ville, et met en danger ses nouveaux amis, la jeune femme va devoir prendre des décisions bien difficiles.

Couverture : Carson Lowmiller
Traduction : Stéphanie Chaptal
Éditeur : Ynnis
Nombre de pages : 400
Prix : 22,50€ (broché)


23 Mai – Kid wolf et kraken boy, Sam J. Miller

Holalalala, ça faisait bien longtemps que j’avais pas jeté un coup d’œil à la collection Une heure-lumière (j’avais enchainé quelques déceptions et j’ai fini par regarder que de très loin) mais là Le bélial’ propose Kid wolf et kraken boy de Sam J. Miller, une histoire fantastique dans les années 1920 avec des tatouages magiques !

Résumé (en VO, j’ai pas trouvé la VF):

“Kid” Wolffe is an up-and-coming boxer in 1920s New York. An honest fighter’s got little chance at success on the mob-controlled circuit—until ambitious lieutenant “Hinky” Friedman starts making moves to take over her boss’s business, and sees a use for the kid.

Teitelstam is a struggling tattoo artist, whose natural talent for ink magic won’t amount to much without formal training. So he’s got no idea why Hinky would offer him ten times what he’s worth to come work for her.

But Hinky has a vision for a better world, and her high-stakes plan to make it reality requires both Wolffe’s fists and Teitelstam’s magic. What neither Wolffe nor Teitelstam expects is to fall in love; and in this world, love might be more dangerous than deadly magic or an underworld turf war…

Couverture : Aurélien Police
Traduction : Michel Pagel
Éditeur : Le bélial’
Nombre de pages : 192
Prix : 12,90€ (broché) / 7,99€ (numérique)


23 Mai – La marche funèbre des marionnettes, Adam-Troy Castro

Décidément, Le bélial’ font un clin d’œil à leur copain AMI ce mois-ci puisque le même jour que Sam J. Miller, c’est Adam-Troy Castro qu’on retrouve dans la collection UHL avec La marche funèbre des marionnettes, novella dans l’univers d’Andrea Cort (Trilogie que j’ai pas fini d’ailleurs, que fait la police des PAL ?)

Résumé :

Chaque année, les habitants de la planète Vhlan, surnommés les marionnettes, se lancent dans un étrange ballet de plusieurs jours au terme duquel tous meurent. Les autres espèces observent de loin ce rituel sans en saisir le sens et la portée. Jusqu’à ce qu’Isadora, une humaine, décide d’y prendre part. Amoureux de cette fanatique, Alex Gordon, exolinguiste en poste sur Vhlan, tente de la sauver.

Couverture : Aurélien Police
Traduction : Benoît Domis
Éditeur : Le bélial’
Nombre de pages : 112
Prix : 11,90€ (broché) / 6,99€ (numérique)


29 Mai – Les royaumes ardents 2 : L’épée de laurier-rose, Tasha Suri

Hachette nous sort la suite du Trône de jasmin, intitulée L’épée de laurier rose. J’avais abandonné la lecture de ce tome 2 en VO mais je retenterai peut-être un jour où je serai dans le bon mood. L’éditeur a pas encore trop communiqué sur cette sortie donc on a pas encore vu la couv « normale », mais ce vert/rose sur la version reliée est… Euh… C’est un choix…

Résumé (du tome 1, parce que j’ai pas trouvé celui du tome 2) :

Au royaume d’Ahiranya, l’Ère des Fleurs laisse place au cruel Parijat. Le temple sacré détruit, les Eaux immortelles disparues, la nation n’est plus qu’ombres et sortilèges. Des fleurs poussent sous la peau ; la sève des arbres se change en sang. Les yakshas de la magie ancienne se sont réfugiés dans la forêt, et la rébellion couve.

Au cœur de ce chaos, Malini, la princesse captive et Priya, une servante aux pouvoirs oubliés, créent des liens interdits.

Couverture : Florent Salaün
Traduction : Thibaud Eliroff
Éditeur : Hachette (Le rayon imaginaire)
Nombre de pages : 688
Prix : 33€ (relié)


Sélection poche

23 Mai – Le livre des purs : Intégrale, Olivier Martinelli

La collection popoche de Leha est l’occasion de redécouvrir des titres qu’on aurait pu rater dans leur catalogue, et Le livre des purs en fait partie. Sorti à la base en deux tomes, cette réédition est une intégrale qui regroupe tout ça en une jolie brique stylée.

Résumé :.

De paisibles villages Belecks, nichés au fond d’une vallée perdue, sont attaqués un soir par une armée innombrable et effroyable venue les anéantir. Leurs ennemis séculaires, les Palocks, sont venus pour s’emparer d’un manuscrit qui confère un grand pouvoir à ceux qui le possèdent.

Comme les jeunes de son âge, Daan, formé depuis la naissance au maniement de l’épée, doit combattre pour sauver son peuple. Au cours de cette sanglante bataille, il voit son père, qu’il croyait simple charpentier, se transformer en terrible chef de guerre.

Ainsi débute une épopée qui va donner naissance à des légendes dont celle d’un héros hors du commun : Daan le Rouge.

Couverture : Julien Dejaeger
Éditeur : Leha (Majik)
Nombre de pages : 768
Prix : 10,90€


23 Mai – La complainte de Foranza, Sara Doke

L’autre sortie Majik de ce mois de Mai sera La complainte de Foranza de Sara Doke, qui évoque l’Italie de la renaissance, la féerie, le steampunk, emballés dans un thriller qui intrigue pas mal, hâte de découvrir ça.

Résumé :.

Dans Foranza, cité éclairée par la tolérance et l’art des peintres, vouée au culte des fées, un meurtrier s’attaque sauvagement aux femmes, assassinées dans des conditions atroces au sein même des ateliers d’artistes.

Tandis qu’Aphrodisia Malatesta mène l’enquête la plus difficile de sa carrière, son ami Pasquale Di Auleri invente d’incroyables machines avec l’aide de son assistante Leona Da Veni ; Martin, le mercenaire étranger, forme une milice de femmes pour protéger les artisanes et les ouvrières qui, comme Lupa et Callista craignent désormais pour leur vie ; enfin, derrière son bar, au Fée-z-Alys, Chiara tente de maintenir en vie le rêve d’une société qui semble se désagréger sous ses yeux.

Mais la principauté portuaire n’est pas au bout de ses peines, comme si les fées adorées et le destin souhaitaient s’acharner contre elle.

Couverture : Julien Dejaeger
Éditeur : Leha (Majik)
Nombre de pages : 432
Prix : 9,90€

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cet article a 10 commentaires

  1. 1AM

    @oursinculte
    Merci pour toutes ces présentations ! Beaucoup de ME fétiches dans le lot, je vais déjà regarder de plus près les sorties poches de Leha (je préfère ces couv. à celles des brochés).

  2. belette2911

    Waw, des tatouages magiques ! Je note « Kid wolf et kraken boy » et je vais rêver de tatouages magiques 😆

    « Légendes & Lattes », je l’avais déjà noté dans ma wish, puis il m’est sorti de la tête (trop de truc dedans), mais je vais le chercher !

  3. Jean-Yves

    Ce mois de mai fair envie
    Méchas et UHL pour moi. J’aimerais aussi tester Majik, par principe mais lequel ?

    1. Ça depend ce qui te branche, j’ai chroniqué Malice, La promesse du sang et Cathédrale déjà si ça peut aider

  4. Zina

    Très envie de retourner dans l’univers d’Andréa Cort aussi !

  5. Shaya

    Jolie sélection en tout cas. Les deux UHL sont notés chez moi, je verrai peut-être pour le Sara Doke en poche.