Jennifer a disparu, Alien-nawak

D’un côté nous avons la hard-SF, le truc bien velu pour lecteur exigeant, scientifiquement documenté et pointu. Puis en face, on a les gros délires sans queue ni tête, on a Jennifer a disparu. Cette novella pulp est la petite histoire-détente que s’est accordée Laurent Genefort pour la sympathique maison d’édition Walrus, spécialisée dans le […]

Continuer la lecture →

La route de la conquête, les petits bouts d’un grand empire

Ah, étendre son empire… Conquérir ses voisins pour leur apporter la civilisation parce que vraiment, vivre comme des sauvages ça va bien deux minutes mais faut être sérieux un peu. Cette forme d’arrogance à l’échelle planétaire continue de dominer le fonctionnement de notre monde (le vrai) aujourd’hui, mais Lionel Davoust en a aussi fait la […]

Continuer la lecture →

Blogueur Recognichionne Euouard, du gros n’importe quoi

 Dans le monde merveilleux d’internet, il est un phénomène tout bizarre qui s’appelle les tags, et c’est pas les graffitis tout moche qui sont sur ton immeuble, non non. Il s’agit de l’équivalent bloguesque des « chaines à la con » sur les réseaux sociaux (ou par mail pour les vieux), sauf qu’elles sont pas toujours « à […]

Continuer la lecture →

L’héritage de richelieu, épisode 2 : L’or des dragons

 Nous avons fait la connaissance des nouvelles lames du cardinal lors de l’épisode 1 de l’héritage de Richelieu, une introduction très réussie pour la relève de la saga de Pierre Pevel. Philippe Auribeau s’en est très bien sorti pour restituer l’aura de la série originale tout en proposant de nouvelles têtes. Dans ce second épisode […]

Continuer la lecture →

Dishonored 2, double dose

15 ans se sont écoulés depuis les évènements de Dishonored 1 et apparemment les résultats du test de paternité sont enfin arrivés dans la boite aux lettres, puisque Corvo Attano, héros du premier jeu, est maintenant présenté comme le père d’Emily Kaldwin (oui, c’est nouveau), la petite fille du premier opus désormais adulte et impératrice. […]

Continuer la lecture →