Magie noire et daiquiri, Tori à la campagne

Tome 2 de la série Tori Dawson (Suivre le lien pour aller sur la page de la série)

Ah le premier tome de Tori Dawson était déjà bien rigolo donc j’me suis pas fait prier pour acheter le second. Magie noire et daiquiri est sorti début Juin et fera un amusement de premier choix entre deux pavés, ou entre deux moitiés d’un gros pavé.

Tori est toujours barmaid dans ce club bizarre, engagée sur un malentendu elle a pas encore été virée et commence à se sentir bien dans cette communauté de mystiques un peu dingues, et elle est même sur le point de se trouver un appartement ! Ses trois potes beaux gosses sont distrayants mais cette fois ils ont besoin de son aide : ils bossent sur un contrat pour capturer un dangereux criminel et ont besoin d’un appât, mais pas d’inquiétude, ils veillent sur elle, tout va bien se passer. Tout ne se passe pas bien. Alors Tori va devoir se démerder (presque) toute seule.

La bonne humeur du premier tome revient ici plein pot, avec cette narration à la première personne savoureuse et mordante, Tori a beaucoup de caractère et pas mal d’auto-dérision. Encore une fois elle se débrouille pour servir à quelque-chose malgré son manque de pouvoir, elle est fonceuse et impulsive, ça la met régulièrement dans la merde, mais ça lui permet aussi de se sortir de pas mal de situations. Ici elle continue à trouver des objets et des sorts qui peuvent l’aider à compenser son côté « moldue » et c’est rigolo parce qu’elle se retrouve avec un sacré arsenal au final (avec notamment un gros truc qu’on ne la verra pas utiliser ici, mais ça fait du teasing pour l’avenir).

L’intrigue change quand même pas mal, puisqu’on quitte un peu l’environnement urbain et « Le corbeau et le marteau », Tori va se retrouver à la campagne pour découvrir une situation inattendue, et la vérité sur ce fameux « Fantôme » que personne ne connait vraiment. Le lecteur explore ainsi une nouvelle partie de la « mythologie » d’Annette Marie à travers un nouveau type de mystique, j’en dirai pas trop pour vous laisser la surprise, mais c’est à la fois cool et très « visuel ». Il y a des scènes vraiment impressionnantes ici, l’autrice est très à l’aise dans les scènes d’action et les déchainements de pouvoir absolument ridicules, et cools.

Les relations de Tori avec les personnages qu’on connait déjà s’approfondissent, j’aime beaucoup les romans où on a des vrais amitiés qui se nouent, et là on sent que Tori se fait sa place dans la guilde, on veille les uns sur les autres, on est bienveillants. On a même une romance mais partez pas tout de suite, ça reste agréable. Pour beaucoup de lecteurs et lectrices, les romances en fantasy c’est une plaie, mais ici elle a le mérite d’être plutôt en mode « détendu », ça flirtouille, quelque chose commence mais personne ne se prend la tête avec ça. Quand on a en tête une image de la romance avec malentendus, non-dits, prise de tête, quiproquos, triangles amoureux, amours contrariés, et on tombe sur un truc simple, ludique et plutôt sain, ben ça fait du bien. Le bouquin nous offre aussi quelques nouveaux personnages qu’on découvre dans cet environnement inédit, on prend plaisir à découvrir cette nouvelle « communauté » et ses codes, même si ça met un peu de côté toute la clique de la guilde. Y’a du mystère, mais aussi quelques moments rigolos pour détendre l’atmosphère. Et j’ai hâte de voir les futures relations de notre héroïne avec son nouveau « colloc ».

C’est encore une fois un vrai plaisir de suivre une aventure de Tori Dawson, y’a de l’action, du fun, des personnages attachants et un univers qui se dévoile peu à peu. La recette est parfaitement équilibrée et nous offre une lecture rafraichissante qui pourrait convaincre certains réfractaires à l’urban fantasy (comme moi) bien trop lourdement connotée par chez nous.

Lire aussi l’avis de : Phooka (Book en stock),

7 réponses

  1. Je n’ai même pas posté de chronique pour ce tome ci 😛
    Elle existe mais elle est restée en brouillon, mon temps pour finaliser le tout ne s’étant jamais fait à l’époque (et après ça semblait trop loin).

    En tout cas j’ai bien apprécié ce tome, et j’ai même lu le suivant il y a 2 semaines 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.