Bilan 2018, time versus backlog

Internet a un petit quelque chose d’irréel parfois. Là par exemple, j’me dis que je vais faire un petit bilan de mon blog pour l’année, et du coup je vais regarder les stats de fréquentation. Le machin me dit que j’ai eu cette année 72794 vues/29190 visiteurs contre 43102/16704 l’an dernier. D’une part c’est encore une fois un presque-doublage (merci, lecteur), mais en plus ce nombre fait bizarre dans mon cerveau. Y’a donc des gens qui sont allé lire un de mes articles 72794 fois. Mes petites conneries sur mon blog tout blanc se sont affichées plus de 70000 fois en un an. Quelqu’un est resté coincé sur F5 ?

Ze past

Côté lectures, la tendance « j’ai l’impression que mes lectures préférées sont en VO » de l’an dernier s’est confirmée, du coup mon bilan ressemble vachement au bilan 2017. Pourtant j’ai pas lu tant de VO que ça (12 bouquins sur les 45) mais les gros coups de cœur sont bien là ! On a commencé fort avec la saga The faithful and the fallen de John Gwynne qui m’a comblé en début d’année. Cet automne c’est évidemment Bloody Rose qui a surpassé tous ses copains, et quelque part au milieu il y a eu The grey bastards de Jonathan French. Allez, je vais même poser les poudremages dans ce bilan VO puisque j’ai lu le 1 en français mais il n’est plus édité donc je me suis rabattu sur l’anglais pour la suite. Voilà,  dans ce paragraphe j’ai un condensé de ce que je préfère : La fantasy épique, fun et touchante, en gros ce que je qualifiais d’héritage Gemmell l’an dernier, que bizarrement je retrouve rarement en français même dans les romans traduits.

Pour autant, j’ai aussi eu de vraies bonnes surprises en VF même si ça tape dans des catégories plus variées. J’ai poursuivi ma découverte des romans de Guy Gavriel Kay avec Les lions d’al-rassan (oui, j’ai toujours quelques parutions de retard qui attendent dans la PAL). J’ai dévoré le Toxoplasma de Sabrina Calvo, j’me suis pris un combo Isabelle Bauthian dans la poire avec Grish-mère et Face au dragon, et très récemment j’ai terminé l’excellente trilogie Sénéchal de Gregory Da Rosa. La production VF n’a donc pas à rougir devant l’anglophonie niveau qualité mais c’est juste sur le genre précis qui fait chavirer mon petit cœur, oui, là, c’est mince.

Hé mais j’ai pas lu un seul bouquin de Sebastien de Castell cette année pour vous rabattre les oreilles avec ? Bien non, puisque Gallimard a commencé à éditer Spellslinger/L’anti-magicien, j’ai arrêté de le suivre en VO pour attendre la version traduite de Charmcaster, faut soutenir les éditeurs de chez nous (qui vont au-delà du tome 1… heum…). D’ailleurs l’arrivée en fanfare d’Albin Michel Imaginaire n’aura échappé à personne si vous suivez la blogoboulette, c’est un des événements marquants de l’année même si j’attends encore une vraie révélation du côté de chez eux. American Elsewhere était très sympa mais pas non plus « amazing ».

Si je voulais tirer une tendance globale de cette année ça serait… Euh… Non ben je galère en fait. Y’a des bouquins que j’ai adoré mais j’ai pas flairé de changement particulier ou de grosse vague de quoi que ce soit. L’année a ronronné, pépère, avec des suites ou des romans attendus, mais pas de surprise monumentale, pas claque inattendue, pas de virage vertigineux. Tous mes coups de cœurs étaient déjà dans mon planning de l’an dernier, c’est dire si c’était prévisible. Ou alors c’est moi qui suis resté un peu trop dans mon petit coin, je sais pas, vous avez eu des chocs lecturatoires imprévus vous ?

Ze future

J’ai un gros paquet de trucs déjà sortis mais que j’ai pas eu le temps de lire, le dernier bâtard de Kosigan, La crécerelle de Patrick Moran, A time of dread de John Gwynne, Hope and Red de Jon Skovron, Les jardins de la lune auquel je dois donner une seconde chance en VF (j’avais laissé tomber la VO parce que j’ai trouvé ça complètement bordélico-chiant), Jade City de Fonda Lee… Sans parler des sagas entamées comme les Poudremages ou encore Renégats de Miles Cameron ou Les pirates de l’Escroc-Griffe de Jean-Sebastien Guillermou… Trop de trucs, vous voyez ? C’est à se demander comment je vais caler des nouveautés là-dedans.

Parce que des nouveautés on va en avoir, évidemment ! La VO nous prévoit déjà un prochain John Gwynne, la nouvelle série de Sebastien de Castell dans l’univers des Greatcoats (aaarg), la nouvelle série de Joe Abercrombie dans l’univers de la première loi (on va attendre la VF, je suppose que Bragelonne va se jeter dessus). Dans les repérages sauvages on  peux noter The Priory of the orange tree (juste parce que cette couv’ défonce) ou Never Die de Rob J. Hayes. Donc si 2019 pouvait compter 950 jours ca me laisserait peut-être le temps…

Dans nos contrées nous auront le petit Kay du début d’année avec la réédition de La chanson d’Arbonne en Février (qui sent bon la Provence), Le sang des assassins de RJ Barker, Le chant mortel du soleil de Franck Ferric chez AMI, on devrait voir débarquer le Foundryside de Robert Jackson Bennett en bon français, on aura le troisième tome du deuxième tome de Rois du monde par Jean-Philippe Jaworski et peut-être même la fin des récits du Demi-Loup de Chloé Chevalier (?)… L’ours aura de quoi faire, et devra peut-être faire quelques sacrifices dans les nouvelles sorties pour se concentrer sur les trucs a finir. Résolution : moins céder a l’appel des nouveautés et focaliser sur ce que j’ai a finir et/ou qui me plait vraiment.

Imaginaire ludique

La partie cinéma ça va être vite vu : je suis pas allé au cinéma cette année. En voilà un bilan magnifique. Par contre j’ai beaucoup joué ! On change pas hein… Mais bizarrement j’ai beaucoup joué au final à très peu de jeux, j’ai surtout joué à des grosses productions badaboum bien longues. La plus marquante est sans contexte God of War pour ses qualités ludiques et narratives, et la plus prenante en terme d’immersion reste Assassin’s Creed Odyssey sur lequel j’ai passé de nombreuses semaines. Au milieu il y a eu le très sympathique Spider-man et le très décevant Shadow of the tomb raider. Et tous les temps morts étaient comblés par Destiny 2 et Forsaken sur lequel j’ai passé un temps fou, ça me surprend moi-même. J’ai aussi un peu joué à l’excellent Into the breach que je recommande si vous aimez la tactique.

Qu’en est-il de 2019 côté jeux ? Comme pour les bouquins j’ai encore une pile de jeux de 2018 pas encore fini, Dragon quest 11, Darsiders 3, The return of the Obra dinn, Subnautica, Thronebreaker, et les DLC de Spider-man et Assassin’s creed aussi. Pratiquement de quoi faire une bonne partie de l’année ! Mais un truc va venir perturber mon plan de joueur retardataire : Anthem sort fin février ! Zut alors. En bon fanboy Bioware j’ai hâte de voir leur proposition même si ça change radicalement de leurs productions habituelles. Pour le reste rien de bien précis, Sony a l’air de jouer à cache-cache avec son public et pas d’autres coup de cœur a l’horizon, j’attends d’être surpris. Mais on pourra continuer à grappiller des infos sur Dragon age 4 quand même.

Voilà pour le petit point de fin d’année traditionnel. Vous avez peut-être remarqué un ralentissement des publications ces derniers mois, c’est à cause de la vraie vie, elle veux pas me laisser tranquille, elle fait qu’à m’embêter. Mais je vais essayer de rester régulier quand même. Sur ce, je vous souhaite une bonne année pleine d’imaginaire et de découvertes. Encore merci de me rendre visite en cette tanière.

30 réponses

  1. Super bilan !

    Ce que tu dis que les futurs sorties VO me fait rigoler parce que je m’étais dis qu’il fallait que je me calme sur les achats Vo l’an prochain et vu ce que l’année promet ça risque d’être très difficile !
    Mais bon, mon coté collectionneuse et avide de nouveauté est très content :p

    Vive les années à 950 jours !

  2. Beau bilan, je suis tr!s contente pour toi et les Stats, et je t’assure je ne suis pas restée bloquer sur la touche F5!!! 🙂
    J’ai lu tous tes articles, et c’est mérité.

  3. Bonne année et beau bilan ! Je me retrouve dans pas mal de tes constatations, comme souvent, notamment sur les coups de cœur qui étaient presque tous des lectures prévues (sauf The calculating stars, pour ma part) et en VO. Et oui, 2019 va être une riche année niveau publications (surtout en anglais), même si pour ma part, j’ai repéré bien plus de choses en SF qu’en Fantasy.

    En tout cas, 72 000 vues est un résultat impressionnant, et amplement mérité. J’ai pour ma part toujours autant de plaisir à lire tes articles (j’adore ton style !) et à échanger nos impressions sur nos lectures communes. Longue vie à ton blog !

  4. Mec, je t’adore :3 Et je crois pas être resté coincée sur F5, donc ça doit pas être moi la responsable 😛 J’adore ce format de Bilan, je pourrais te le piquer l’année prochaine !
    Bonne Année, et je te souhaite plein de belles lectures (VO comme les autres :D)

  5. De fameuses stats ! Je me rappel quand tu avais chroniqué John Gwynne et je m’étais dit que si cela sortait en VF, j’allais me le prendre direct ! Après merci pour l’info sur Abercrombie, j’ai adoré « Les Héros » du même auteur et me suis procuré presque tout les livres depuis (ce serait intéressant que je les lise aussi…). Un beau bilan plein d’humour et très varié 🙂
    Bonne année à toi et le meilleur pour 2019 🙂

  6. Bonne année et bravo pour ce chouette bilan ! (Pour le F5, il m’arrive d’ouvrir un article et de le laisser ouvert un moment (voire même des moments qui deviennent des jours), peut-être que ça joue…)

  7. Cela dit, si 2019 comporte 950 jours, les auteurs auront aussi plus de temps pour écrire… Ou alors cela ne fonctionnerait que pour toi ? Mais alors c’est nous qui n’aurions pas le temps de lire tous tes excellents articles !
    Que Griaule te soit amical !

Répondre à Syl Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.