La compagnie des menteurs, la marche funèbre

  • Commentaires de la publication :1 commentaire

 Parfois, un bouquin vous tombe dessus comme ça, vous l'auriez jamais lu de vous-même mais le hasard, la providence, l'univers, un démon malfaisant ou votre maman (dans mon cas c'est plutôt ça...) vous le pose dans les mains sans vous demander, et vous l'ouvrez avant même de vous demander ce que ça fout là. Non parce que j'aurai jamais acheté La compagnie des menteurs de Karen Maitland tout seul hein, avec sa couverture photomontage instagram et sa quatrième de couv' qui attaque direct du "name-dropping" à coups de Umberto Eco et Ian Pears... Et oui, je pratique le délit de sale gueule sur les bouquins, je sais c'est mal. D'autant plus que celui-ci, sous ses faux airs de sous-nom-de-la-rose, cache…

Continuer la lectureLa compagnie des menteurs, la marche funèbre

Seul le silence, Polar mais pas trop

  • Commentaires de la publication :6 commentaires

 J'ai un problème avec roman policier, c'était mon genre de prédilection et je crois que j'en ai trop lu, je fais une overdose... Depuis plusieurs années je m'en suis éloigné en lisant de la fantasy et de l'imaginaire, mais j'ai tenté quelques retours et à chaque fois ça m'a gonflé, même avec des pointures du genre. Que ce soit du Maxime Chattam, Franck Thilliez (la chambre des morts) ou Sam Millar, à chaque fois j'étais exaspéré par le côté codifié et cliché des enquêtes policières, tout sent le déjà-vu et le prévisible, on empile les poncifs, le flic obsessionnel, le légiste, le capitaine, le tueur sanguinaire, la scène de crime qui joue dans la surenchère de gore... Comment un genre…

Continuer la lectureSeul le silence, Polar mais pas trop