Jennifer a disparu, Alien-nawak

D’un côté nous avons la hard-SF, le truc bien velu pour lecteur exigeant, scientifiquement documenté et pointu. Puis en face, on a les gros délires sans queue ni tête, on a Jennifer a disparu. Cette novella pulp est la petite histoire-détente que s’est accordée Laurent Genefort pour la sympathique maison d’édition Walrus, spécialisée dans le […]

Continuer la lecture →

L’homme qui mit fin à l’histoire, faux documentaire sur une véritable horreur

Ken Liu, c’est un peu l’auteur qui débarque en sournois. Alors qu’il n’a à son actif que des nouvelles et un recueil (La ménagerie de papier), le lectorat français est déjà conquis, et attend la traduction de son premier roman Grace of Kings de pied ferme. Mais voilà que Le bélial’ décide d’agiter ses petits […]

Continuer la lecture →

Cookie Monster, Mindfuck

 La deuxième rafale des p’tits bouquins « Une heure lumière » chez Le bélial’ nous est arrivée, et toujours pour faire dans l’ordre j’ai attaqué Cookie Monster de Vernor Vinge. En bon inculte qui se respecte, je connais pas cet auteur mais son abonnement aux prix Hugo doit pouvoir témoigner de la qualité de ses écrits. Vérifions […]

Continuer la lecture →