Qui a peur de la mort ? Magie, traumatismes et désillusion

Qui a peur de la mort ? est le premier roman "adulte" de Nnedi Okorafor, il a gagné le World Fantasy Award ainsi que le prix des imaginales chez nous. Il a été publié par Eclipse puis pouf, disparu, et c'est ActuSF qui a repris le flambeau en ressortant cette belle bête avec une nouvelle couverture plutôt classieuse. L'autrice nous raconte la vie d'Onyesonwu, née du viol d'une femme Okeke par un guerrier Nuru. Dans ce monde post-apocalyptique d'inspiration Africaine, les Nurus et les Okekes sont deux tribus qui se haïssent, et les enfants métis sont des "ewus", des parias rejetés par tous, à la physionomie très reconnaissable. Onyesonwu va grandir dans ce contexte difficile et être confrontée au rejet,…

Continuer la lectureQui a peur de la mort ? Magie, traumatismes et désillusion

The road so far, bilan et réflexions

C'est cette période de l'année, la fin, le début, l'heure de regarder derrière, devant et sur les côtés. C'est rigolo j'ai jamais fait ça, je pars un peu en freestyle et je vais essayer de montrer où me mènent mes explorations du moment. Where's the fun ? Cette année 2017 a été un nouveau basculement vers la VO pour moi, j'en lisais déjà avant mais je me suis mis à vraiment suivre l'actu de nos amis anglophones, à surveiller les sorties et les auteurs (trouvant au passage un intérêt nouveau à twitter, bien plus populaire chez nos amis angloricains). Le résultat est que mes lectures les plus marquantes ont été en anglais cette année, avec en tête de liste évidemment…

Continuer la lectureThe road so far, bilan et réflexions

Ceux qui tombent, Bosch a la grande forme

 Héros fétiche de Michael Connelly depuis plus de vingt ans, et maintenant adapté en série télé, Harry Bosch s'impose comme un petit monument du polar moderne. Ceux qui tombent, paru en 2014, plonge son héros vieillissant dans une enquête qui ne sera pas de tout repos. Harry travaille toujours au service des affaires non résolues (les fameux "cold cases"), et se voit assigné le dossier d'une jeune femme violée et tuée en 1989 dont une preuve ADN vient de donner une correspondance. Seul détail, le coupable désigné par l'analyse avait 8 ans à l'époque des faits. Que s'est-il passe ? Le labo a merdé ? Le petit était très précoce ? L’enquêteur aura à peine le temps de lire le…

Continuer la lectureCeux qui tombent, Bosch a la grande forme

La maîtresse de guerre, fight like a girl

Après Aeternia et Le puits des mémoires, il me restait encore un roman de Gabriel Katz à dévorer (à l'exception de son roman policier mais c'est une autre histoire). La maitresse de guerre, puisque c'est de celui-ci que je vais vous parler, se passe dans le même univers que les deux autres sagas mais on n'y fait que des références très indirectes donc tout est assez indépendant, pas d'inquiétude. Kaelyn est la fille unique du maitre d'armes de son village du Nordland et c'est trop la loose parce qu'elle est une fille, justement. Comme héritier bad-ass on a fait mieux donc c'est la déprime. Adolescente, elle partira avec l'armée des libérateurs pour faire la guerre aux barbares d'Azman au nom…

Continuer la lectureLa maîtresse de guerre, fight like a girl

Sous la colline, Le bouquin du fada

L'unité d'habitation Le Corbusier (ou Cité Radieuse) à Marseille est un truc assez marrant à visiter, si vous avez l'occasion. J'ai pu y faire le pingouin y'a quelques années, et vu de l'extérieur c'est un gros immeuble de béton old-school assez moche monté sur de gros piliers bien costauds. A l'intérieur c'est une autre paire d'espadrilles : La cité est pensée comme un petit village, ses couloirs sont de larges rues, l'immeuble contient école, commerces, gymnases. Chaque appartement est conçu de manière innovante pour le confort et l'ergonomie optimale. L'architecte a construit au début des années 50 sa vision utopique de la vie citadine, en pensant chaque détail à l'extrême. En 2012, un incendie a détruit une partie du bâtiment,…

Continuer la lectureSous la colline, Le bouquin du fada

Druide, La forêt endormie

Oliver Peru est un auteur multi-fonction dans le monde de la fiction française. Scénariste de (plein de) BDs, romancier, story-boarder, illustrateur quand il s'ennuie, le monsieur doit pas beaucoup dormir. Je ne suis pas très client des BDs de fantasy de chez Soleil, donc je n'ai jamais eu le plaisir de lire ses productions de ce côté-là, mais comme ses romans ont très bonne réputation je me suis penché sur son premier bouquin solo : Druide. Les plus fins limiers l'ont peut-être deviné, Druide nous raconte les aventures d'un druide. Obrigan et un représentant du clan des loups, il est envoyé par son peuple à la forteresse de Wishneight où une tuerie a eu lieu : 49 soldats ont été…

Continuer la lectureDruide, La forêt endormie

Le club des punks contre l’apocalypse zombie, anarpocalypse

Ce qui est bien avec Le club des punks contre l'apocalypse zombie, c'est qu'en ouvrant le bouquin on sait à peu près à quoi s'attendre : Des punks contre des zombies, ce qui a l'air rigolo (n'est-ce pas ?). Le dernier roman de Karim Berrouka part donc sur le truc bien à la mode, du bon vieux mort-vivant des familles qui se traine et mange les gens. Ce roman commence par la classique invasion de pourris dans la ville de Paris, gens qui paniquent, monstres qui les mangent joyeusement, beeeuuuuaaaaarrrrrg, et quelques chanceux qui arrivent à s'abriter à temps. La principale originalité de celui-ci est donc de proposer un casting de héros entièrement composé de keupons, les joyeux squatteurs du…

Continuer la lectureLe club des punks contre l’apocalypse zombie, anarpocalypse

Mage de guerre, un joli tour de passe-passe

La grande nouveauté fantasy Bragelonnienne de ce début d'année est Mage de guerre, premier roman de Stephen Aryan et début d'une nouvelle saga : L'âge des ténèbres. Le résumé présenté par l'éditeur est à première vue archi-classique : "une armée de méchants, des gentils désespérés, de la bagarre !", mais comme j'ai un petit côté bourrin régressif, j'ai pas eu peur, j'y suis allé. Ça part donc de manière très banale : à l'ouest, l'empereur fou Taïkon étend ses conquêtes dans toutes les directions et se rapproche de Seveldrom avec son immense armée. Le roi Matthias prépare sa défense et ça va chauffer. Nous suivrons principalement trois personnages dans ce conflit, tous du côté des défenseurs : Balfruss, un des derniers…

Continuer la lectureMage de guerre, un joli tour de passe-passe

Eos, surcharge poétique

De la fantasy sombre et poétique, une histoire violente et sensuelle, ce sont les promesses qui nous sont faites par Eos, la prochaine sortie fantasy de chez Mnémos. Après des publications telles que Les nefs de Pangée ou le Bâtard de Kosigan, y'a de quoi être confiant ! Au début du roman, nous suivons un groupe de 32 utopistes qui ont tout quitté pour fonder une communauté loin de leur société corrompue. Ils ont trouvé une terre disponible et s'y installent tranquillement, construisant leurs habitations et cultivant leurs champs. Tout se déroule bien jusqu'à une tragique nuit où la colonie est attaquée par des créatures terrifiantes. C'est Eos, jeune fermier de 19 ans, qui va sauver ses camarades en se…

Continuer la lectureEos, surcharge poétique

Le Choix, Stand By Me livré avec des aliens

Le voilà, le dernier arrivé, le quatrième "Une heure lumière" édité par Le Bélial'. Cette collection nous a déjà prouvé toute la pertinence de son format et surtout de ses choix de publications à travers trois parutions de très bonne qualité (là, là, et là). Et Le choix, justement, c'est le nom du quatrième livre qu'ils nous proposent. Lucas et Damian sont deux potes vivant dans une Angleterre submergée suite à la prévisible catastrophe écologique qui nous pend au nez. Damian travaille dans l'élevage de crevettes de son père pour qui il fait une très bonne main d'oeuvre à pas cher, et un très bon punching-ball aussi. Lucas s’occupe de sa mère alitée, qui continue malgré tout ses activités à…

Continuer la lectureLe Choix, Stand By Me livré avec des aliens