Assassin’s Creed Odyssey, Terres d’aventures

Avant, je tapais allègrement sur Ubisoft à chaque sortie d'un Assassin's Creed. Mais ça c'était avant. Avant Assassin's Creed Origins qui, même s'il avait toujours quelques défauts, devenait beaucoup moins insupportable manette en main, et un peu mieux écrit aussi. Et voilà que l'éditeur garde son élan et nous rebalance un nouvel épisode basé sur sa nouvelle formule un an après, mais cette fois-ci au cœur de la Grèce antique en 431 avant Le Pitit Jésus. Le joueur incarnera au choix Alexios ou Kassandra, mais l'histoire sera exactement la même dans les deux cas. A l'image d'un Mass Effect Andromeda, le personnage non choisi prendra la place complémentaire dans l'histoire. Le/la protagoniste est un/une Misthios, ou mercenaire, et il/elle a…

Continuer la lectureAssassin’s Creed Odyssey, Terres d’aventures

Spider-Man, Web designer

Ah ça faisait longtemps qu'on avait pas parlé d'un gros blockbuster vidéoludique qui tâche ! Après le gros carton de God of War, Sony ressort l'argenterie et les petits fours pour nous refaire la même avec le Spider-Man d'Insomniac. Alors, on se prend vraiment pour le tisseur ? Ici vous incarnez évidemment Peter Parker/Spider-Man alors qu'il a déjà un peu de bouteille, on va pas se taper les origines pour la 192e fois, rassurez-vous. Au tout début du jeu on participe à la capture de Fisk, le massif Kingpin, mais son incarcération va laisser le champ libre à une nouvelle clique de méchants mystérieux : Les démons. Ce sera le principal problème de Spidey, et donc du joueur, même si…

Continuer la lectureSpider-Man, Web designer

God of war, The last of Zeus

Le gros petit milieu du jeu vidéo a toujours des polémiques dans tous les sens, une des plus rigolotes de l'année dernière ça a été "La mort du jeu solo" (*musique pouet pouet dramatique*). Ça vient pas de nulle part, parce qu'effectivement pas mal d'éditeurs rechignent à faire des aventures narratives sans composante sociale, parce que "tu comprends c'est pas rentable". Mais il y a Sony. L'entreprise multi-classée constructeur/éditeur/développeur s'amuse depuis quelques années à être un peu têtue, tous les copains vont dans le sens du vent mais elle, elle prend le contre-pied et se réfugie toute seule dans son petit créneau. Oui, Sony continue à faire des blockbusters solo à gros budget avec de la narration et des personnages…

Continuer la lectureGod of war, The last of Zeus

Destiny 2, la lumière dans la tourmente

Quand Destiny est sorti en 2014, je l'ai complètement zappé. Imaginez bien que pour un joueur solo qui aime les univers et les scénario bien ficelés, le jeu de Bungie qui se présentait comme un MMO FPS à loot, c'était carrément l'opposé de mon trip habituel. Mais comme je fais un article sur Destiny 2 aujourd'hui, il a du se passer quelque chose... Ce quelque chose c'est la démo gratuite qui est disponible sur le playstation store, qui permet de jouer aux premières heures du jeu. Dans un moment de "je sais pas à quoi jouer", j'ai téléchargé le bousin, je me suis lancé dans l'aventure et j'ai quand même pris mon pied. Comme je comprenais pas grand chose à…

Continuer la lectureDestiny 2, la lumière dans la tourmente

Horizon Zero Dawn, du travail d’orfèvre

Des siècles après l'apocalypse, l'humanité est retournée à l'état de petites tribus de chasseurs-cueilleurs, mais Skynet a laissé trainer des machines plus ou moins gigantesques qui se promènent dans la nature. Pas de bol, on est plus les rois de la chaîne alimentaire, on serre les fesses à chaque sortie. Voilà à peu près la situation au début de Horizon Zero Dawn, le nouveau jeu de Guerrilla Games (Killzone) exclusivement sur Playstation 4. Le joueur y incarne Aloy, une jeune femme de la tribu des Nora mais considérée comme une paria par ses pairs, seul son tuteur Rost (lui aussi paria) lui adresse la parole. C'est pas vraiment la joie, donc notre héroïne va devenir indépendante et casse-cou, jusqu'à tomber…

Continuer la lectureHorizon Zero Dawn, du travail d’orfèvre