Le radar de l’ours, Septembre 2021

Après la fin du mois d’août où les éditeurs reviennent déjà de la plage pour nous proposer leurs cartouches de la rentrée, on aura droit à un mois de Septembre bien costaud niveau sorties VF. Sortez les cartes bleues, ça va faire mal. Voici ce qui me tente en septembre 2021 :

Version Française

2 Septembre – Melmoth furieux, Sabrina Calvo

J’attends beaucoup le prochain Sabrina Calvo, j’espère qu’elle nous proposera une histoire dingue comme Sous la colline et Toxoplasma qui était des lectures à la fois surprenantes, politiques et fantastiques.

Résumé :

Elle est née à l’Orée du bois, une cité réduite à néant par les bulldozers des médias et de la finance. Hantée par les ruines de son Eden foiré, elle a rejoint la commune solidaire à Belleville, où l’on s’organise et lutte en marge du
système répressif. Elle, c’est Fi. Quarante piges à tenter de trouver de la beauté dans ce monde fatal : Fi est un chaos de fils et d’aiguilles, de coutures impossibles. Car Fi est couturière. Et Fi est en colère.

Quand son frère Mehdi s’est immolé le jour de l’inauguration d’Eurodisney – le 12 mars 1992 – elle s’est juré de comprendre son geste. Elle a entendu les rumeurs sur l’ancien parc devenu véritable camp de concentration, les horreurs qu’on raconte sur les enfants emprisonnés. Elle ne rêve que de tout brûler. Mais on fait comment quand on est coincée dans un quartier assiégé par une police républicaine hors de contrôle et que reviennent se venger les spectres d’un événement sanglant ?

Aidée par le mystérieux François Villon, ami d’enfance de Mehdi et clé des secrets du parc, Fi se lance dans l’impossible – la trouille au ventre, prête à remuer les tréfonds de cet enfer : monter une croisade d’enfants pour partir raser Eurodisney. Pour débusquer le rongeur dans sa forteresse noire, maître invisible d’une doc-trine totalitaire. Dans le merveilleux d’une robe magique, les émotions pour tissus, Fi va libérer l’imagination.

Tout en douceur.

Ce roman tant attendu fait écho à Toxoplasma, confirmant le tournant résolument poétique et politique de Sabrina Calvo.

15 Septembre – Les archives de Roshar 4-2 : Rythme de guerre 2, Brandon Sanderson

Ouais, je sais, j’ai quelques tomes de retard vu que je n’ai lu que La voie des rois, mais c’est quand même une sortie remarquable que je ne manquerai pas d’acheter… Quand je serai à jour… Un jour…

Résumé du tome 1 :


Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

17 Septembre – Zone tampon, Isabelle Bauthian

Mais que vois-je ? Un roman d’Isabelle Bauthian qui surgit hors de la nuit ? Zone Tampon sort dans la collection Naos d’ActuSF, j’ai hâte de voir ce que l’autrice a à dire sur le thème du post-apo.

Résumé :

« L’ignorance est notre force, car elle nous rend vigilants. »

Telle est la devise de la ville fortifiée de Jacksonstadt, seule oasis au sein du désert hostile qu’est devenue notre planète après l’Effondrement climatique.

Lisi, 17 ans, veut profiter d’une soirée de gala organisée par la mairie de Jacksonstadt et son beau-père Maati pour tenter d’impressionner le beau gosse du lycée avec sa belle répartie. Mais un attentat la plonge dans un autre monde, celle de la fuite dans le désert avec sa demi-sœur Soraya et le jeune prêtre Milen…

25 Septembre – Licanius 1 : L’ombre du savoir perdu, James Islington

L’ombre du savoir perdu est le premier tome de la trilogie Licanius, et la bonne nouvelle c’est que vous pouvez déjà lire ma chronique puisque je l’ai lu en VO. Leha s’attaque à la traduction de la trilogie et je vais en profiter pour relire celui-ci avant de découvrir les suites que je n’ai jamais lues.

Résumé :

Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre. Les Augures dictatoriaux – autrefois considérés comme des dieux – ont été renversés et anéantis pendant le conflit, leurs pouvoirs tant redoutés les ayant mystérieusement abandonnés. Ceux qui avaient régné sous leurs ordres, des hommes et des femmes dotés d’une capacité moindre connue sous le nom de Don, n’ont évité le sort des Augures qu’en se soumettant aux lois de la rébellion. Une représentation de ces lois est maintenant inscrite dans la chair de quiconque utilise le Don, forçant ceux qui sont ainsi marqués à une obéissance absolue. En tant qu’élève des Talentés, Davian subit les conséquences d’une guerre menée – et perdue – avant sa naissance. Méprisé par la plupart des gens au-delà des murs de l’école, lui et ceux qui l’entourent sont pratiquement prisonniers de leur tentative d’apprendre à contrôler le Don. Pire encore, alors que Davian se débat avec ses études, il craint les terribles conséquences d’un échec aux redoutées Epreuves. Mais en découvrant sa capacité d’exercer le pouvoir interdit des Augures, Davian va déclencher une série d’événements qui vont bouleverser les terres d’Andarra et au-delà. Au nord, un ancien ennemi que l’on croyait vaincu depuis longtemps se réveille. Et à l’ouest, un jeune homme dont le destin est lié à celui de Davian reprend connaissance dans la forêt, couvert de sang et sans aucun souvenir de qui il est…

29 Septembre – Les maitres enlumineurs 2 : Le retour du Hiérophante, Robert Jackson Bennett

Évidemment, j’attends la suite des Maitres enlumineurs de pied ferme. Le premier bouquin était excellent, je vais pas me priver du tome 2 !

Résumé :

Une des quatre maisons marchandes de Tevanne est tombée. Sancia Grado et ses associés ont non seulement changé l’histoire de la cité, ils ont aussi créé Interfonderies dans le but de démocratiser l’art magique de l’enluminure. Mais la jeune entreprise a beau accomplir des prouesses, celles-ci ne suffisent pas à la maintenir à flots. La concurrence est rude, et les grandes maisons marchandes de Tevanne sont prêtes à tout pour écraser Sancia et l’idéal qu’elle représente.

C’est alors qu’une ancienne puissance vogue en direction de Tevanne : un hiérophante. Un adversaire qui connaît et maîtrise l’enluminure mieux que personne, fasciné en outre par Sancia et ses pouvoirs. Pour survivre à cette menace et sauver ceux qu’elle aime, la jeune femme devra percer le secret le mieux gardé de l’univers, : celui des origines de l’enluminure.

29 Septembre – Widjigo, Estelle Faye

J’ai pas été super emballé par ma première excursion dans l’imaginaire d’Estelle Faye mais cette nouvelle sortie chez Albin Michel Imaginaire (qui nous fait un gros mois de Septembre) me branche pas mal. Jugez plutôt :

Résumé :

En 1793, Jean Verdier, un jeune lieutenant de la République, est envoyé avec son régiment sur les côtes de la Basse-Bretagne pour capturer un noble, Justinien de Salers, qui se cache dans une vieille forteresse en bord de mer. Alors que la troupe tente de rejoindre le donjon en ruines ceint par les eaux, un coup de feu retentit et une voix intime à Jean d’entrer. À l’intérieur, le vieux noble passe un marché avec le jeune offi cier : il acceptera de le suivre quand il lui aura conté son histoire. Celle d’un naufrage sur l’île de Terre-Neuve, quarante ans plus tôt. Celle d’une lutte pour la survie dans une nature hostile et froide, où la solitude et la faim peuvent engendrer des monstres…

Version Originale

21 Septembre – The lot lands 3 : The free bastards, Jonathan French

La conclusion de la trilogie The lot lands arrive ! Ce Sons of anarchy avec des semi-orcs qui « rident » des cochons bad-ass est une très bonne série de fantasy et je me réjouis de retrouver ce dernier tome qui change encore de point de vue pour nous faire suivre ce bon vieux Oats.

Résumé :

The long-awaited war has come in the sweeping conclusion to the Lot Lands trilogy, which began with Jonathan French’s critically acclaimed debut The Grey Bastards.


War has come to the Lot Lands – and Oats stands upon the frontline. The formidable armies on the horizon are bolstered by divine champions, dread sorcerers and gunpowder. But Oats has won impossible fights before. He’s a thriceblood, after all, more orc than man. And he hasn’t forgotten how to kill. He’ll stack the bodies high for his chief and his brethren, if that’s the price of freeing the Lots from human tyranny.

Besides, the invading forces are getting a damned sight more than they bargained for. They’re not facing a handful of half-orc hoofs, but a true army – one forged from all the peoples of the Lots. At its head are Fetching, in full command of the ruinous power that runs through her veins, and Jackal, armed with the blessings of a dead god.

12 réponses

  1. Heu, c’est moi ou il n’y a pas le nom de l’autrice sur la couverture du premier? J’imagine que c’est fait exprès mais ça fait bizarre à première vue xD

    Pas mal de beaux repérages en tout cas 🙂

    Je ne sais pas si je relirais Licanius à la sortie VF vu que je l’ai terminée (en relisant les deux premiers) il y a peu et je m’en souviens encore de façon fraîche dans ma tête. Mais j’en ferai un peu la promo, elle le mérite cette série !

    Pour ma part septembre est un mois UF vu qu’il va sortir un nouveaux tomes dans deux de mes plus vieilles séries en cours que j’adore : Jane Yellowrock (de Faith Hunter) et October Daye (de Seanan McGuire) !
    Ca fait déjà deux achats « obligatoires », du coup je ne sais pas si je prendrai autre chose en plus, on verra !

    • J’me suis fait la même réflexion sur la couv’ de Melmoth, et en fouillant on en trouve une version avec le nom de l’autrice dessus donc je sais pas trop. Faudra voir le bouquin final mais j’espère bien que le nom y sera !

  2. Je suis complètement passé à côté de l’annonce de Zone tampon que je te remercie de mettre en avant. C’est très attirant.
    Melmoth furieux, reporté depuis 1 an, me tente toujours autant. Hâte de voir ce que ça va donner.

Répondre à Shaya Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.