Le radar de l’ours, Mars 2022

Oh le mois chargé que voici ! Nous avons pas moins de 6 bouquins en VF et 1 VO pour le radar de Mars, heureusement certains sont assez courts mais je frôle quand même dangereusement le seuil de ce que je peux lire en un mois. Vilain ours, pas bien !

VF

2 Mars – L’empire d’écume 2 : L’impératrice aux éclats d’os, Andrea Stewart

Oui, bon, je l’avais déjà mis dans mon radar de Novembre avec la VO, mais c’est en Mars que sortira la VF de The bone shard emperor, second tome de L’empire d’écume chez Big Bang après un premier tome convaincant. On saluera encore une fois l’initiative de proposer une version reliée à la sortie. Vous aussi, soutenez le comité pour les hardbacks VF. Comme souvent je me contenterai du résumé du premier tome pour ne pas spoiler.

Résumé (du tome 1) :

Dans un empire contrôlé par la magie d’os, Lin, la fille de l’empereur, va devoir lutter pour réclamer son droit au trône.
Sur toutes les îles de l’Empire, on prélève sur chaque enfant un éclat d’os derrière l’oreille, lors d’un rituel trop souvent mortel. Depuis son palais, l’empereur utilise ces précieux fragments pour créer et contrôler de redoutables chimères animales, les concepts, qui font régner la loi. Mais son autorité vacille et partout la révolte gronde.
Sa fille, Lin, a été privée de ses souvenirs par une étrange maladie et passe ses journées dans l’immense palais plein de portes closes et de noirs secrets. Pour regagner l’estime de son père, elle décide de se lancer dans le périlleux apprentissage de la magie d’os.
Une magie qui a un prix… alors que la révolution vient frapper aux portes du palais, Lin devra décider jusqu’où elle peut aller pour reconquérir son héritage… et sauver son peuple.

Couverture : Charis Loke
Traduction : Laurence Boischot
Editeur : Castelmore (Big Bang)
Nombre de pages : 736
Prix : 18,90€ (relié) / 16,90€ (broché)

2 Mars – L’alliance de fer 1 : Le paria, Anthony Ryan

Ma seule expérience de lecture avec Anthony Ryan s’est soldé sur une petite déception, c’était Blood Song, et ho mon dieu c’était y’a 8 ans, soyez indulgents avec la chronique, j’étais bébé blogueur. Bref, aujourd’hui l’auteur sort le début d’une nouvelle en VF et toujours chez Bragelonne. Et oui, c’est sur mon radar en partie à cause de la superbe couverture illustrée par Jaime Jones. Jugez-moi.

Résumé :

Né dans le royaume troublé d’Albermaine, Alwyn Scribe a été élevé par une bande de hors-la-loi. Vif d’esprit et habile au couteau, il aime la liberté des bois et la compagnie de ses camarades voleurs. Jusqu’à ce qu’une trahison l’entraîne sur le chemin du sang et de la vengeance, un chemin qui fera de lui un soldat dans l’armée du roi.
Placé sous les ordres de dame Evadine, une noble tourmentée par des visions peuplées de démons, Alwyn doit survivre à la guerre et aux intrigues mortelles de la noblesse pour obtenir vengeance. Mais tandis que les forces des ténèbres – humaines et surnaturelles – se liguent pour neutraliser Evadine, Alwyn va devoir faire un choix : deviendra-t-il un guerrier ou restera-t-il un paria à jamais ?

Couverture : Jaime Jones
Traduction : Maxime Le Dain, Olivier Debernard
Editeur : Bragelonne
Nombre de pages : 552
Prix : 25€

10 Mars – Tè Mawon, Michael Roch

Un nouveau bouquin de Michael Roch est toujours un évènement à noter sur son petit calendrier. Avec les foufou Mortal Derby X et Moi, Peter Pan, et même le Livre jaune que j’ai moins apprécié, on a là un auteur qui trace un chemin bien singulier dans les méandres de l’imaginaire francophone. Où va-t-il nous emmener ensuite ? Et bien c’est ce que nous verrons dans Tè Mawon, qui sort chez La Volte.

Résumé :

Lanvil, mégapole caribéenne, vitrine rutilante des diversités culturelles, havre pour tous les migrants du monde, est au centre de tous les regards.
À la pointe de la technologie, constellée d’écrans, la ville s’élève de plus en plus haut mais elle oublie les trames qui se tissent en son sein. Pat et sa bande de débouya vivent de magouilles et de braquages. Joe et Patson courent de galère en galère, poursuivis par les flics. Ézie et sa sœur Lonia, traductrices, infiltrent les hautes sphères des corpolitiques. Toutes et tous rêvent en secret de retrouver la terre de leurs ancêtres, le Tout-monde, enseveli quelque part sous le béton. Pour y parvenir, un seul chemin : faire tomber les murs entre l’anba et l’anwo, et renverser l’ordre établi.

Couverture : Corinne Billon
Editeur : La Volte
Nombre de pages : 224
Prix : 18 €

18 Mars – Je suis le rêve des autres, Christian Chavassieux

Depuis ma lecture des Nefs de Pangée, j’avais envie de revenir vers les écrits de Christian Chavassieux, et c’est chez Mu que ça va se passer en Mars avec Je suis le rêve des autres. Le résumé nous livre quelques archétypes assez classiques mais je suis très curieux de voir ce que ça donne une fois immergé dans l’histoire.

Résumé :

À cause d’un rêve extraordinaire, un jeune garçon porte les espoirs de son village : il pourrait devenir un messager des esprits. Pour accomplir sa destinée, il doit se rendre jusqu’au lieu de sa possible consécration. Accompagné d’un vieil homme, ancien mercenaire au passé trouble, ils vont entreprendre un voyage à travers des contrées fabuleuses, fait de rencontres qui les rapprocheront dans la réalisation de leurs quêtes individuelles : l’accomplissement d’un destin non désiré pour le garçon et la possibilité ultime de rédemption pour le vieil homme.
Récit de voyage et de rencontres, Christian Chavassieux nous offre un roman tout en subtilité et poésie à travers des territoires oniriques où celui qui apprend n’est pas celui qu’on croit.

Couverture : Kévin Deneufchatel
Editeur : Mnémos (Mu)
Nombre de pages : 240
Prix : 19€

25 Mars – Les poudremages 1 : La promesse du sang, Brian McClellan

Ah oui mais là ça va, je triche, je mets un bouquin que j’ai déjà lu ! Mais vous ne pourrez pas passer à côté du premier tome des Poudremages : La promesse du sang sort dans une nouvelle VF chez Leha, et vous pouvez déjà lire mon avis ici.

Résumé :

Il n’est pas facile de renverser un roi. Pourtant, le coup d’état fomenté par le maréchal Tamas a envoyé les nobles à la guillotine et sauvé le peuple d’Adro de la famine. Mais le plus dur est à venir, il le sait. Sa prise
de pouvoir a ravivé les conflits entre les Neuf Nations, en particulier avec ses puissants voisins, les Kezs, privés de juteux accords commerciaux et qui sont sur le point d’envahir Adro.
Assiégé de l’extérieur, menacé par des royalistes fanatiques, obligé de composer avec l’Église, une armée de mercenaires et le puissant syndicat des travailleurs d’Adro, traqué par de puissants mages et trahi par de proches alliés, Tamas est cerné par les complots. Il ne peut compter que sur son instinct, quelques fidèles, les derniers poudremages de sa cabale dont Taniel – un tireur d’élite qui est également son fils – et Adamat, un enquêteur hors pair mais lui-même la cible de mystérieux ennemis.
Lorsque des prophéties immémoriales de mort et de destruction, de dieux s’éveillant pour marcher parmi les hommes menacent à leur tour de devenir réalité, comment ne pas craindre le pire ?

Couverture : Gene Mollica Studio, Michael Frost
Traduction : Thomas Bauduret
Editeur : Leha
Nombre de pages : 480
Prix : 25€

30 Mars – L’architecte de la vengeance, Tochi Onyebuchi

Albin Michel continue de taper dans tous les coins de l’imaginaire, et nous propose en fin de mois la VF de Riot Baby par Tochi Onyebuchi. L’architecte de la vengeance chez nous, ce petit livre nous promet un fantastique teinté de violence sociale, un roman qu’on espère coup de poing, lauréat du World Fantasy Award 2021.

Résumé :

Ella a un don. Quand elle regarde un enfant, et avant que son nez ne se mette à saigner, elle sait s’il va devenir infirmier en gériatrie ou s’il va mourir avant l’âge de onze ans, étendu sur un trottoir, les yeux vers le ciel, fauché par l’incompréhensible guerre des gangs qui ensanglante son quartier depuis toujours. Pirus, Crips, Bloods… la violence a tant de noms à Compton.
Quand Kevin, son frère, voit le jour en 1992, pendant les émeutes provoquées par l’acquittement des policiers impliqués dans l’affaire Rodney King, Ella sait déjà que sa famille va déménager de la Californie pour Harlem et qu’elle tiendra bientôt dans sa main sa première boule de neige. Mais quitter l’endroit d’où l’on vient ne permet pas toujours d’échapper à la violence et à l’injustice.
Ella a un don ; pour elle, pour Kevin, pour l’Amérique, sans doute le temps est-il venu de l’utiliser.

Couverture : Aurélien Police
Traduction : Anne-Sylvie Homassel
Editeur : Albin Michel Imaginaire
Nombre de pages : 192
Prix : 17,90€

VO

31 Mars – Wild and wicked things, Francesca May

J’avais pas grand chose en VO sur mon radar, rien d’évident, mais c’est mon abonnement au programme GSFF de la librairie Goldsboro qui a décidé pour moi. Je vais recevoir Wild and wicked things de Francesca May, une des nouveautés de chez Orbit, une de leur « new voices 2022 ». Quoi ? Une histoire de sorcières dans le début du XXe siècle après la guerre de 14-18 ? Mais pourquoi pas ? Tout ça m’a l’air très fun !

Résumé :

On Crow Island, people whispered, real magic lurked just below the surface. But Annie Mason never expected her enigmatic new neighbour to be a witch.
When she witnesses a confrontation between her best friend Bea and the infamous Emmeline Delacroix at one of Emmeline’s extravagantly illicit parties, Annie is drawn into a glittering, haunted world. A world where magic can buy what money cannot; a world where the consequence of a forbidden blood bargain might be death.

Couverture : Lisa Marie Pompilio
Editeur : Orbit
Nombre de pages : 432
Prix : 12,99£ (relié) / 8,99£ (broché)

C’est tout pour moi ce mois-ci ! Rendez-vous le mois prochain pour un radar qui s’annonce encore épique !!! Et vous, qu’avez-vous repéré dans la jungle des parutions SFFF ?

13 réponses

    • C’est le même traducteur apparemment, mais je suppose qu’ils l’ont retravaillé ? Il avait déjà traduit le 2 entièrement à l’époque Eclipse (d’après son intervention sur le forum elbakin) mais c’est jamais sorti

  1. Bien sur je suis heureuse de la ressortie des poudremages. Je pense que j’en profiterai pour relire le premier un de ses jours.

    Sinon en VF il y a le T4 du Coeur des dragons de Jenn Lyon (je dois toujours lire le T3 d’ailleurs, j’avais oublié que le T4 arrivait si rapidement. En VO elle se termine cette année la série), ainsi que la sortie poche du T4 de sharakhai.

    En Vo il y a du lourd ce mois de Mars : Le nouveau Scalzi : The Kaiju Preservation Society, ainsi que Sun Eater T4 (le dévoreur de soleil, une autre série qui se termine cette année en Vo) et Eric Carter T7
    Pour les nouveautés VO j’avoue que je n’ai pas encore vraiment été voir ce qui sortait ce mois ci, comme toujours j’attends d’avoir pas mal d’avis pour me décide sur ce que j’ai envie de prendre.

  2. Purée, j’adore ton rendez-vous mensuel qui me permet de planifier, prévoir, programmer telle ou telle lecture.
    Antony Ryan déjà me tente beaucoup, mais aussi Les poudremages (même si je ne me souviens plus de la chronique de Phooka, je sais qu’elle avait adoré.

  3. On en a quelques-uns en commun 😀 : les Poudremages, Tè Mawon, Je suis le rêve des autres et le paria. Et en VO, à part le nouveau Scalzi, il n’y a pas grand chose qui m’intéresse. Tant mieux, ça fait de la place pour le reste !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.