L’homme qui mit fin à l’histoire, faux documentaire sur une véritable horreur

Ken Liu, c’est un peu l’auteur qui débarque en sournois. Alors qu’il n’a à son actif que des nouvelles et un recueil (La ménagerie de papier), le lectorat français est déjà conquis, et attend la traduction de son premier roman Grace of Kings de pied ferme. Mais voilà que Le bélial’ décide d’agiter ses petits […]

Continuer la lecture →