Le temps des tourments, Le train en marche

J’en ai déjà parlé mais j’ai quelques difficultés avec le genre policier, un ras-le-bol face à la surenchère de clichés, de glauque, de « serial-killer pervers », de victime torturée… Mais pourtant je tente, incorrigible optimiste, j’essaye toujours de nouveaux auteurs avec l’espoir d’en trouver un qui me fascine autant que ce cher Michael Connelly. Oh, tiens, […]

Continuer la lecture →