Mad Dogs, hangover aux Baléares

Encore une bonne petite série anglaise, pour changer ! Mad Dogs est une série de 14 épisodes répartis sur 4 saisons, et raconte les aventures de 4 amis quadra qui partent quelques jours à Majorque pour rejoindre Alvo, le cinquième de la bande qui a fait fortune et prend une retraite légèrement anticipée au soleil. Bien sûr, tout ne va pas se passer comme prévu et les vacances vont doucement tourner à l’embrouille et se transformer en cauchemar surréaliste.

La série parvient à instaurer une ambiance particulière très plaisante en restant en équilibre entre la comédie et le thriller tranquille, surtout grâce à ses personnages vraiment bien écrits et convaincants, qui réalisent à peine ce qui leur arrive et gardent des comportements qui paraissent crédible au spectateur dans un contexte totalement improbable. Ils paniquent, se disputent, font des conneries, et restent très loin des archétypes des séries d’action du genre.

On retrouve de l’esprit de « Very bad trip » dans les personnages, mais dans un contexte vraiment plus orienté thriller-action, qui donne un cocktail savoureux. Les acteurs sont vraiment excellents et donnent vie aux personnages de Baxter, Quinn, Rick et Woody, qui représentent le gros point fort de la série : décrire une bande de potes de 40 ans de manière crédible avec leurs soucis et leurs caractères spécifiques dans une situation inattendue et risquée.

Le contexte géographique apporte un autre élément original et bien trouvé : L’île de Majorque offre un cadre à la fois paradisiaque et inquiétant à l’histoire, tout en donnant à l’image une esthétique paradisiaque. Par moments j’avais l’impression de regarder une version télé de « Farcry 3 », en les voyant traverser toute cette île magnifique en bermuda et chemise d’été. Les saisons suivantes restent dans le même genre mais en variant les lieux, je laisse la surprise pour ne rien gâcher !

Dans ce cadre, le rythme est vraiment bien géré car on ne tombe pas brusquement dans le cauchemar, la transition entre les vacances entre potes et le danger immédiat est très progressive et contribue à rendre la situation improbable, et toutes les tuiles qui s’accumulent sur nos héros rendent le tout à la fois surréaliste et imprévisible. Mais c’est d’ailleurs le défaut que je vois à la série également, au bout de plusieurs saisons on se demande vraiment s’ils vont pas un peu trop loin dans la surenchère, mais les acteurs et les dialogues arrivent à tenir tout ça malgré tout, faisant de Mad Dogs une série courte et qui se tient, qui ne s’étire pas inutilement et laisse un très bon souvenir.

La série est diffusée en France par Canal+ et les deux premières saisons sont dispos sur Canalplay

Laisser un commentaire